Comment introduire les fruits et légumes dans l'alimentation de bébé

Bébé qui mange une purée de légumes

On peut donner au bébé des fruits et légumes, ces aliments précieux, riches en fibres, vitamines et minéraux, à partir de six mois, sous forme de purées, de veloutés ou de jus.

 

Hum, des fruits !

Les fruits sont l'un des premiers aliments autres que le lait que l'on donne au bébé. Au début, on lui en donne une fois par jour en substitution, par exemple, de la tétée de l'après-midi.

La pomme ouvre la voie aux fruits au cours de cette période délicate, même si rien ne vous empêche de commencer par la poire ou la banane. Ce qui compte, c'est d'introduire un fruit après l'autre, pour s'assurer que le bébé les tolère bien. Au début, mieux vaut lui donner un seul fruit en compote puis, peu à peu, vous pouvez introduire de nouveaux fruits comme l'orange, la pêche ou le raisin et augmenter la consistance de la compote jusqu'à donner les fruits en morceaux au bébé quand il a un an.

 

Des légumes nutritifs

Même si on commence la diversification alimentaire avec les fruits, il n'y a aucune raison de ne pas commencer par les légumes qui sont aussi digestes et légers que les fruits. On préfère ceux qui ont un goût plus doux comme les carottes et les pommes de terre car il est plus facile que le bébé les accepte.

Au début de la diversification, les purées de légumes doivent être très liquides. Pour commencer, on donne au bébé quelques cuillères de purée de carottes et de pommes de terre, cuites à l'eau ou à la vapeur, puis on peut y ajouter un peu d'huile d'olive. Progressivement, on augmente la consistance de la purée et on peut l'enrichir avec des courgettes et d'autres légumes, comme le céleri, les haricots verts, le potiron, les oignons, les épinards, etc.

S'il n'y a pas de problème d'allergie et que le bébé semble apprécier la plupart des légumes qu'on lui propose, on peut élaborer une purée avec des légumes variés en quelques semaines.

Pour conserver intacts les sels minéraux et les vitamines, il est préférable de cuire les légumes à la vapeur. Il est également important de ne pas ajouter de sel à la purée afin de ne pas favoriser, dès tout petit, une trop grande «inclination» pour les aliments salés.

 

Les avantages des petits pots

- La qualité des ingrédients. La législation sur l'alimentation infantile permet de contrôler la qualité des matières premières utilisées dans les petits pots.

- L'hygiène. Les petits pots sont conservés sans l'utilisation de produits chimiques. Pour supprimer complètement les bactéries, la nourriture est stérilisée par la chaleur puis emballée dans des récipients hermétiques.

- Le côté pratique. Les petits pots sont parfaits pour les mamans qui travaillent et qui n'ont pas beaucoup de temps pour préparer des purées maison, mais aussi quand on part en voyage.

banner bebe