Fatigue pendant la grossesse

Femme en train de dormir

La future maman peut se sentir plus fatiguée que d'habitude, surtout si elle se trouve dans le premier trimestre de grossesse. Est-il normal d'être aussi fatiguée?

 

Pendant la grossesse, les bouleversements hormonaux, le stress et les changements du corps font qu'il est plus difficile de dormir. Il est normal d'avoir besoin de dormir beaucoup, en particulier en début de grossesse.

 

Quelles sont les causes de la fatigue pendant la grossesse ?

La «faute» est à chercher du côté de la progestérone, une hormone essentielle pour le bon déroulement de la grossesse, mais qui modifie le sommeil. Pendant la journée, elle entraîne fatigue, faiblesse et somnolence au point que la future maman a besoin de faire une petite sieste, ce qui fait que, quand vient la nuit, elle ne ressent pas la fatigue naturelle qui lui permet de trouver le sommeil. En outre, la progestérone provoque des nausées et des vomissements, et avec la digestion qui ralentit et qui est plus difficile, cela n'aide pas la femme enceinte à se détendre une fois au lit. Finalement, l'augmentation du volume utérin accentue la stimulation de la miction et l'oblige à se lever souvent pendant la nuit.

 

Les solutions contre la fatigue pendant la grossesse

L'insomnie pendant la grossesse est un « effet secondaire » typique de la grossesse qui indique que tout est sur la bonne voie et qu'il faut juste trouver de nouveaux rythmes et équilibres. Cependant, vous pouvez combattre cette fatigue :

1/ En suivant un bon rythme veille-sommeil
Il faut vous adapter à cette somnolence diurne et vous reposer quand vous en ressentez le besoin, mais sans déséquilibrer votre rythme veille-sommeil: dormir quatre ou cinq heures dans la journée signifie ne pas être capable de dormir la nuit, passer une nuit blanche et peiner à rester éveillée le lendemain, ce qui vous fera rentrer dans un cercle vicieux.

2/ En optant pour un dîner équilibré et léger
Pour soulager les troubles digestifs, il est important de manger souvent et en petites quantités, en donnant priorité aux protéines le soir et en respectant un intervalle de deux à trois heures entre le dîner et le temps d'aller au lit.

3/ En adoptant une position antiacide
Pour lutter contre le reflux acide lorsque vous êtes au lit, la position semi-inclinée peut vous aider. Mettez deux oreillers sous votre dos pour maintenir votre corps incliné d'environ 45° par rapport au matelas. Et si le trouble se révèle insupportable, le gynécologue peut vous prescrire un médicament pour protéger votre estomac.

banner bebe