Pertes de sang en début de grossesse

Ce que vous allez trouver dans cet article[Masquer]
Pourquoi peut-on avoir des pertes de sang en début de grossesse?

Votre test de grossesse a été positif et vos règles se sont bien arrêtées. Mais depuis peu, des pertes de sang vous inquiètent. Découvrez ce qui peut causer ce phénomène relativement courant et ce qu’il faut faire pour chaque cas de figure.

 

Pertes de sang en début de grossesse : l’implantation embryonnaire

Durant les premières semaines de la grossesse, des pertes de sang peuvent se produire. Le plus souvent, il s’agit de saignements dus à l’implantation incomplète du sac embryonnaire dans la paroi de l’utérus. Le sac embryonnaire, contenant alors le fœtus, va continuer à se développer même étant en adhérence partielle. Au fur et à mesure de son développement, et donc de la progression de la grossesse, il peut y avoir une rupture des petits vaisseaux, responsable du saignement.

Les pertes de sang en début de grossesse causées par l’implantation embryonnaire peuvent être teintées différemment. De couleur sombre, elles sont relativement anciennes mais, à défaut d’être expulsées immédiatement, il y a oxydation. Les pertes de sang rouge vif témoignent d’un saignement plus récent.

Dans de nombreux cas, il s'agit d'un phénomène transitoire qui disparaît spontanément. Le repos de la maman suffit pour que le saignement s’arrête. Il est également important d’éviter tout ce qui cause un stress physique et psychologique.

Notez toutefois les autres symptômes qui pourraient accompagner ces pertes de sang en début de grossesse. Une douleur ou des crampes du ventre doivent vous inciter à aller immédiatement chez le médecin.

 

Perte de sang en début de grossesse : la menace de fausse couche spontanée

Lorsque le sac embryonnaire est bien implanté, le risque qu’il se décolle reste toutefois minime. Des pertes de sang se produisent alors à mesure que le sac se dégage de la paroi utérine. Les anomalies de la nidation ou des malformations de l’embryon sont à l’origine de ce genre de phénomène. La fatigue extrême de la maman peut aussi rendre impossible la bonne nidation de l’œuf.

Les pertes de sang en début de grossesse en raison d’une menace de fausse couche spontanée se manifestent avec des crampes du bas-ventre, un peu comme si la maman avait ses règles. Il s’agit d’un saignement rouge vif, tantôt en nappe, tantôt fait de gros caillots.

Une hospitalisation en urgence est nécessaire dans ce cas, pour essayer de maintenir la grossesse. Si le médecin estime que la grossesse ne peut plus être maintenue, il faudra procéder à une aspiration en urgence.

 

Perte de sang en début de grossesse : la grossesse extra-utérine

Lorsque l’œuf fécondé s’implante dans une zone autre que la paroi utérine, on parle de grossesse extra-utérine. Ces zones peuvent être les trompes de Fallope, les ovaires ou encore le système digestif de la maman. Les pertes de sang en début de grossesse surviennent souvent dans ce contexte. Les médecins le considèrent comme une urgence et mettent tout en œuvre pour faire rapidement le diagnostic.

Les pertes de sang au cours d’une grossesse extra-utérine sont de couleur marron. Elles sont accompagnées de crampes d’un côté ou l’autre du ventre. Lorsque la situation est grave, la maman peut même avoir mal au dos, suer abondamment, être toute pâle et perdre connaissance.

Pour soigner la grossesse extra-utérine, le médecin va procéder à une chirurgie rapidement. Avant, il doit d’abord s’assurer du diagnostic avec des tests urinaires et sanguins, ainsi qu’une échographie.

 

Pertes de sang en début de grossesse : les autres pathologies

Des maladies du col de l’utérus sont aussi susceptibles de causer des pertes de sang en début de grossesse. Parmi les plus courantes, il y a l’ectropion. Ici, il n’y a pas de contexte d’urgence vitale comme les deux cas précédents.

Enfin, d’autres problèmes non liés aux organes concernés par la grossesse peuvent aussi expliquer des pertes sanguines chez la future maman, comme les problèmes de coagulation. En cas de souci, n’hésitez pas à en discuter avec votre professionnel de santé pour que les examens soient réalisés à temps et éviter les complications possibles.

banner bebe