Mon bébé ne veut pas dormir dans son lit

Ce que vous allez trouver dans cet article[Masquer]
bébé ne veut pas dormir dans son lit

Il arrive à certains bébés de réagir différemment. S’ils étaient sereins lorsqu’ils dormaient dans leur lit, parfois, ils seront plus agités et ils ne voudront plus dormir dans leur berceau. Comment y remédier ?


Bébé ne veut pas dormir dans son lit : à bas la culpabilité des parents !

Nous avons ici l’exemple d’une enfant de 8 mois qui à son septième mois commence à s’agiter et à ne plus vouloir dormir dans son lit. Sa maman nous fait part de ses inquiétudes, car la fillette refuse également de dormir même si le lit a été déplacé dans la chambre parentale.

Voici donc quelques étapes à suivre afin d’aider les parents à gérer l’insomnie de leur enfant, surtout si il n’arrive plus à se reposer dans son lit.
Avant toute chose, les parents ne doivent pas se culpabiliser si leur enfant pleure. Comme sa communication verbale n’existe quasiment pas durant ces périodes, bébé exprimera sa frustration en pleurant. Ensuite, les parents doivent également savoir que le tout-petit est réceptif. Souvent, l’insomnie est synonyme d’insécurité chez l’enfant ou de tensions chez les parents.

L’avis du pédiatre au sujet des problèmes d’endormissement de l’enfant

Selon un pédiatre, voici les quelques étapes à franchir pour aider votre enfant à mieux dormir dans son lit. Cela peut paraître dur au début, mais sachez que vous le faites pour son bien-être et qu’il faut qu’il se sente en sécurité.

Le premier jour, avant de mettre le bébé dans son lit, rassurez-le. Dites-lui que vous serez près de lui, dans le salon par exemple. Ainsi, dites-lui que "maman est là pour le protéger". Donc il ne devrait surtout pas avoir peur. Une fois cet échange accompli, posez votre enfant dans son lit à l’heure de l’endormissement. Si votre bébé pleure, ne le prenez pas dans vos bras. Puis revenez toutes les 7 minutes afin que bébé comprenne qu’il est en sécurité. Souvent, il s’endort 1h30 après.

Les étapes sont les mêmes pour les 4 jours à suivre. Cependant, le deuxième jour, vous passerez pour la première fois près de son lit 7 minutes après le rituel. Ensuite, attendez toutes les 9 minutes. Bébé s’endormira 1h plus tard. Le troisième jour, en faisant le même procédé, attendez d’abord 9 minutes puis augmentez à 11 minutes. Votre enfant sera dans les bras de Morphée en 35 minutes environ. Le quatrième jour, patientez 11 minutes, ensuite 15 minutes. Normalement, bébé sera déjà endormi. Et à partir du cinquième jour, il dormira tranquillement quand vous le poserez dans son lit.


Endormir bébé dans son lit : soyez patiente

Cela dit, tout dépend des parents. Certains accepteront de dormir avec leur enfant afin de lui éviter tout malaise. C’est un geste louable. Cependant, il ne faut pas non plus blâmer les parents qui souhaitent séparer le lit conjugal du lit de l’enfant.
Tout d’abord, cette séparation est vivement conseillée pour son épanouissement. Bébé comprendra doucement que les parents ont le droit à des instants exclusifs comme lui a le droit à sa maman.

Après, l’habituer à dormir dans son lit assurera également votre qualité de vie. Lorsque le sommeil est réparateur, chacun peut vaquer à ses occupations de manière optimale et rester dans un état global de bien-être.

Et la musique classique pour endormir bébé ?

Souvent, mettre de la musique classique aide les petits enfants à s’endormir. Grâce aux programmes de radios comme Radio Classique ou France Musique, les enfants sont comme conduits par un rythme souvent propice à l’apaisement, la rêverie et à l’endormissement.

banner bebe