Contractions pendant le troisième trimestre de grossesse

Ce que vous allez trouver dans cet article[Masquer]
Contractions pendant le 3eme trimestre de grossesse

Les contractions qui sont survenues au cours de votre grossesse vous ont intriguée. Vous vous demandez ce qu’elles signifient et comment les distinguer les unes des autres. Nous vous expliquons ici toutes les sortes de contractions de la dernière partie de votre grossesse.

 

Contractions du troisième trimestre de la grossesse : votre utérus s'entraîne

Votre ventre durcit et se relâche par moments. Au cours du troisième trimestre de la grossesse, ce phénomène est fréquent, mais il n’est pas douloureux. Il s’agit des fameuses contractions de Braxton-Hicks qui équivalent à un entraînement de l’utérus pour le jour de l’accouchement. Ce sont des contractions réparties de manière irrégulière dans la journée.

Tant que les contractions du troisième trimestre de la grossesse ne font pas mal et ne s’accompagnent pas de saignements vaginaux ou de crampes, elles ne devraient en aucun cas vous inquiéter. Le ventre devient soudainement dur pendant que vous marchez, pendant que bébé s’étire dans votre utérus, quand vous toussez ou quand vous vous retournez dans votre lit.

Même des émotions intenses peuvent déclencher ces contractions du troisième trimestre de la grossesse. Mais celles-ci disparaissent spontanément. Si le terme de la grossesse est encore loin, mais que ces contractions reviennent trop souvent, pensez toutefois à en informer votre gynécologue pour vérifier l’évolution de votre grossesse et écarter le risque d’accouchement prématuré.

En fin de grossesse, les relations sexuelles intensifient l’activité contractile de l’utérus. Les prostaglandines présentes dans le liquide séminal en sont la cause. Ces hormones favorisent la contraction de l’utérus et la maturité du col. C’est la raison pour laquelle les relations sexuelles sont encouragées lorsqu’aucune contre-indication médicale n’a été émise.

 

Contractions du troisième trimestre de la grossesse : le début du travail

Vers la 38ème semaine de grossesse, le col de l’utérus va durcir et entraîner des contractions plus nettes. Cela s’explique par la position horizontale des fibres musculaires de l’utérus. En se contractant, celles-ci vont créer un durcissement perceptible de votre ventre. Le col va se préparer à s’effacer et à s’ouvrir. Les contractions du troisième trimestre de la grossesse qui signent le commencement du travail viennent en vague, avec un pic d’intensité et une diminution progressive.

Les intervalles entre les contractions deviennent plus courts et leur intensité va en augmentant. Elles accompagnent la phase de dilatation du col de l’utérus. La douleur se fait sentir au bas du dos de la maman, puis vers le bas-ventre. Il s’agit de spasmes ressemblant à la douleur des règles, mais de façon plus prononcée.

 

Les contractions du troisième trimestre de la grossesse : l'accouchement proprement dit

À la suite des contractions régulières et très douloureuses, la maman peut constater d’autres signes qui démontrent que le col utérin continue de se dilater. La durée de cette phase est différente selon les mamans, en fonction de plusieurs paramètres (des grossesses antérieures, l’écartement des os du bassin…).

- L’expulsion du bouchon muqueux. C’est cette substance visqueuse brune qui a servi à fermer le col de l’utérus pendant toute la grossesse. C’est le moment d’aller à la maternité si vous êtes encore chez vous.

- La perte des eaux. On appelle ainsi la rupture du sac amniotique contenant le liquide qui a enveloppé bébé dans votre utérus. Poussé par l’ouverture du col, les contractions et la fissure de la membrane qui enveloppe bébé, le liquide amniotique s’écoule en une ou plusieurs fois. Il doit être normalement clair. S’il est teinté de vert, cela signifie que bébé souffre et que vous devez immédiatement rejoindre la maternité.

Le rythme des contractions utérines passera de 20 minutes à 5 minutes. Chaque contraction durera 60 secondes avec un pic douloureux. À mesure que bébé évolue dans le canal de naissance, les contractions vont s’intensifier. Elles ne s’arrêteront que lorsque bébé sera sorti complètement de l’utérus.

 

Contractions du troisième trimestre : l'issue de l'accouchement

Les contractions utérines reprendront juste après que bébé est né. En effet, l’utérus va encore libérer le placenta. Heureusement, ces contractions sont moins douloureuses que les précédentes. Un autre type de contractions se produira également. Ce sont les fameuses « tranchées ». Elles vont contribuer à remettre l’utérus à sa place et à retrouver sa taille normale. Elles vont aussi nettoyer l’utérus de tous ses débris et fermer les vaisseaux pour arrêter le saignement utérin.

 

Éviter la peur des contractions

Comme nous avons tenté de vous l’expliquer, les contractions sont normales, mais il n’en reste pas moins qu’elles peuvent surprendre et faire peur, notamment si vous êtes enceinte pour la première fois. L’important est de ne pas vous stresser. Informez-vous, ne paniquez pas, ne considérez pas la grossesse comme une maladie, ce qui peut arriver si on se laisse emporter par l’abondance d’alertes et le contexte précautionneux qui entoure pourtant quelque chose de tout à fait naturel, qui s’est déroulé des milliards de fois depuis des millions d’années.

Aérez-vous pour RESPIRER et relâcher tout votre corps et votre esprit. Bien respirer, c’est améliorer la circulation sanguine et mentale.

banner bebe