Un bébé blanc pour des parents noirs

La famille Tshibangu

Qu’un enfant naisse blond et avec une peau claire alors que ses parents sont noirs est quelque chose qui arrive une fois sur un million. C’est le cas de Daniel Tshibangu.

 

Bébé aura-t-il les yeux bleus et les cheveux si soyeux de papa, ou bien les yeux marrons et les jolies boucles de sa maman ? Est-ce qu’il sera aussi grand que son grand-père paternel ? Voici des questions que les futurs parents se posent souvent. Ils peuvent également se demander si leur bébé aura des lunettes comme son père quand il était petit, ou s’il sera aussi doué pour la science que sa sœur aînée. Mais, a priori, personne ne se demande quelle sera la couleur de sa peau. De ce point de vue, si le couple n’est pas mixte, il n’y a pas de surprises.

Cependant, deux parents de couleur résidants à Londres, Francis et Arlette, ont donné naissance à un bébé aux yeux bleus et à la peau claire. Le bébé, qui a les traits physiques de ses parents, est aussi un défi pour la science, car les deux parents n’ont pas de parents ni d’ancêtres blancs. Cependant, c’est une chose qui peut se produire, mais seulement une fois sur un million.

Couleur de peau et génétique

Le type de coloration de la peau est influencé par de multiples gènes qui, combinés entre eux, peuvent déterminer divers dégradés de couleur entre le « blanc laiteux » et le « noir ébène ». L’enfant d'un homme noir et d’une femme blanche sera, a priori, métisse, avec une peu couleur « café au lait ». Contrairement à ce qu’on pensait il y a quelques année, la couleur de la peau d’un enfant métisse n’est pas le résultat direct d'un mélange de couleurs ; elle dépend de l'action autonome des gènes paternels et des gènes maternels qui affectent dans la même mesure la pigmentation de la peau, conduisant à une couleur intermédiaire. Chez les enfants de ces enfants métisses, cependant, la division d'origine peut se produire : ce qui veut dire que leur peau pourra être très foncée ou, au contraire, très claire.

banner bebe