Arrêter de travailler pour s’occuper de son enfant

Arrêter de travailler pour s'occuper des enfants

Beaucoup de mamans quittent leur emploi ou réduisent drastiquement leur nombre d'heures de travail pour se consacrer entièrement à leur bébé.

 
Les mesures pour concilier travail et famille ne sont pas encore assez encourageantes, ni pour les mamans ni pour les papas, et de nombreuses femmes se résolvent à quitter leur emploi lorsqu'elles deviennent mères. Tant et si bien que 17% des femmes arrêtent de travailler à temps plein après leur premier enfant, 11% changent de poste, 7% démissionnent et 4% prennent un congé parental à temps complet.

Il existe toujours un important degré d'incompatibilité entre la maternité et la vie professionnelle des femmes. Une femme sur dix travaillant à temps plein à l’extérieur arrête de travailler lorsqu’elle a un enfant. Certaines d'entre elles optent pour une réduction des heures de travail, et d'autres décident tout simplement d’arrêter de travailler.

La raison principale de cette situation est le manque de mesures proposées aux femmes pour les aider à combiner la maternité et le travail, ainsi que l'important effort financier que cela implique (crèche ou assistante maternelle). Les sociologues affirment que l’aspect économique serait la principale raison poussant les Françaises à renoncer à devenir mères, ou à avoir d’autres d'enfants, malgré leur désir d’en avoir.

La situation est différente lorsque l'enfant est à l'âge scolaire (3 ans). À ce moment, de nombreuses femmes recommencent à travailler à plein temps, bien que certaines demandent une réduction du temps de travail, afin de concilier famille et travail.

Les graves difficultés rencontrées par les femmes qui travaillent ont amené de nombreuses associations de familles à réclamer un pacte de l'État et un plan pour les familles.

banner bebe