Est-ce que mon enfant a un problème aux pieds ?

Enfants qui jouent

Nous vous expliquons ici quels sont les problèmes les plus courants affectant la marche des enfants et comment les corriger.

Chez les enfants de moins de trois ou quatre ans, ce que l'on constate le plus souvent, c’est une rotation interne du tibia (l'un des os de la jambe) : les rotules (les os saillants du genou) sont bien orientées vers l'avant, mais les pieds sont dirigés vers l'intérieur. En observant l'enfant, on verra que, dans de nombreux cas, il s’agenouille et s’assoit sur ses talons, pieds tournés vers l'intérieur sous les fesses ou complètement en dehors. Si le reste de l'examen est normal, il s’agit d’une simple torsion du tibia, qui évoluera favorablement en corrigeant la façon de s’asseoir.

- À cet âge, marcher les pieds vers l’intérieur n’est pas toujours dû non plus à une rotation anormale des os. Beaucoup de chaussures ont une semelle présentant une sorte de renflement sous la voute plantaire, forçant le pied à se déplacer vers l'intérieur. Il est donc très important que le pédiatre évalue la démarche de l’enfant pieds nus, puis chaussé, car dans de nombreux cas, le problème ne vient pas de l'enfant, mais des chaussures qu’il porte.

*
*
*

*

*

- Chez les enfants plus âgés, d’au moins cinq ou six ans, on constate souvent une tendance aux genoux rentrants (dont les axes convergent). Ce problème est en général dû à une mauvaise position assise dite de la « grenouille »: l'enfant est assis sur le sol, avec les jambes pliées, pieds au sol, genoux vers la poitrine, mais dirigés vers l’extérieur, comme formant un « W ». En corrigeant ces postures on corrige aussi la marche.

Marcher avec les pieds dirigés vers l’extérieur ou sur la pointe des pieds

Marcher avec les pieds « en canard » est plus rare. Cela peut être dû à une rotation des os dans le sens inverse du cas précédent où l’enfant marche avec la pointe des pieds dirigée vers l'intérieur. Ce défaut peut aussi trouver son origine dans des maladies neurologiques, neuromusculaires ou osseuses telles que le glissement de la tête fémorale sur le col du fémur.

Marcher sur la pointe des pieds est un trouble temporaire de cette phase d’apprentissage et est considéré comme tout à fait normal jusqu'à ce que l’enfant marche depuis environ 6 mois, sauf diagnostic d’un symptôme pouvant faire soupçonner un trouble neurologique.

banner bebe