Mon enfant est insupportable, je ne sais plus quoi faire

Mon enfant est insupportable, je ne sais plus quoi faire

J'ai un enfant de 20 mois, mais sincèrement, je ne sais pas quoi faire avec lui car depuis qu’il a commencé à aller à la crèche, il est devenu insupportable, parce que quand on ne lui donne pas une chose, il se met à pleurer énormément.

 

Il peut passer des heures à pleurer et parfois il ne veut pas manger, car ses pleurs sont si forts qu’il ne veut rien. Et il n’arrête pas, je ne sais vraiment pas quoi faire.

 

Réponse du Pédiatre

Insupportable. C'est le terme. Normal, mais insupportable. Que ce soit à cause de la crèche, comme une réaction de protestation ou simplement parce qu’à partir de quinze mois presque tous les enfants le font (tôt ou tard), le fait est que les crises de colère, les accès de colère ou les comédies sont un comportement normal chez les enfants, qui essayent d’avoir par ce moyen ce qu’ils n’arrivent pas à obtenir par la « voie normale ».

Si, en pleurant, ils arrivent à obtenir une récompense, il est clair que le problème prendra plus de temps à disparaître. Mais, avec le terme récompense, je ne fais pas uniquement allusion au fait qu’il obtienne ce qu’il veut. C’est également une «récompense» d’observer comment son comportement agit sur la famille, même la simple présence des parents ou de membres de la famille (même s’ils ne disent rien et se limitent à être des «spectateurs»)...

Conclusion: les enfants ont « le» d'avoir des crises de colère, mais en privé. Si, lorsque l'enfant commence son « concert », la maman ou le papa, sans s’énerver, l’emmène dans sa chambre (endroit qui doit être sécure pour lui), en lui expliquant que « quand il aura terminé, il pourra sortir », et qu’ils le remettent dans sa chambre si jamais il sort avant, fermement (ce qui ne signifie pas durement), il le refera quelques fois, mais moins que ce que vous pouvez penser.

Quand un enfant se rend compte que ce comportement ne lui est pas utile, il change de système, probablement par une méthode un peu plus convaincante, comme les flatteries et «petits câlins» qui, ne vous méprenez pas, ont beaucoup plus d'effets sur les parents.

banner bebe