Qu’est-ce qu’un accouchement avec forceps ?

Des forceps

Lors de certains accouchements, la sortie du bébé prend trop de temps et provoque des complications qui peuvent conduire à l’utilisation de forceps. Nous vous expliquons dans quelles circonstances il faut utiliser les forceps, en quoi cela consiste et les risques possibles pour la mère et pour le bébé.

Qu'est-ce que les forceps et les spatules ?

Les forceps sont un instrument médical ressemblant à une grande pince. Ils sont conçus spécifiquement pour aider à guider en toute sécurité la tête du bébé à travers le canal de naissance lors des étapes finales de l'accouchement. Cette assistance est parfois nécessaire lorsque le bébé ne se positionne pas correctement ou lorsque la mère est trop fatiguée pour pousser efficacement.

*
*
*
*
*
J'accepte la cession de mes données personnelles aux partenaires de Bébés et Mamans (Pampers, P&G, Laboratoire Guigoz et les marques Nestlé France, Mattel, Fisher-Price, Kiabi...) afin de recevoir des promotions et des offres par email, téléphone, sms et voie postale de leur part.

Une spatule obstétricale, quant à elle, est un instrument plat et souple utilisé pour soutenir et guider la tête du bébé lorsqu'un petit coup de pouce est nécessaire pour faciliter l'accouchement. Tout comme les forceps, elle est employée sous strict contrôle médical pour garantir la sécurité et le bien-être du bébé et de la mère.

Ces outils ne sont utilisés que lorsque les conditions de l'accouchement l'exigent et toujours avec le consentement de la mère, après que toutes les informations nécessaires lui aient été clairement expliquées. Leur usage vise à minimiser les risques pour la mère et l'enfant, assurant un accouchement aussi sûr et doux que possible.

Quand faut-il utiliser des forceps pendant l'accouchement ? 

L'utilisation des forceps et des spatules est spécifiquement réservée aux situations où l'accouchement nécessite une assistance directe pour garantir la sécurité et le bien-être de la mère et du bébé. Ces instruments sont employés par un médecin expérimenté sous certaines conditions :

  1. Non progression du travail : Lorsque le travail de la mère stagne pendant les phases de poussée, et que le bébé ne descend pas naturellement dans le canal de naissance malgré les efforts.

  2. Fatigue maternelle : Si la mère est extrêmement fatiguée et n'a plus la force de pousser efficacement, ces outils peuvent aider à réduire la durée de l'accouchement, limitant ainsi l'épuisement et d'autres complications.

  3. Position du bébé : Dans les cas où le bébé est en position occipito-postérieure (tête vers le haut) ou d'autres positions difficiles, les forceps ou la spatule peuvent aider à repositionner délicatement la tête du bébé.

  4. Urgences médicales : Lorsque des problèmes de santé soudains chez la mère ou le bébé exigent une fin rapide de l'accouchement, ces instruments peuvent accélérer le processus en toute sécurité.

Il est important de noter que l'utilisation de ces instruments est toujours précédée d'une évaluation minutieuse par les professionnels de santé, qui discuteront avec la mère des raisons, des bénéfices et des risques potentiels. L'objectif est de s'assurer que l'accouchement se déroule de la manière la plus sûre et la plus respectueuse possible.

À quel moment de l’accouchement utilise-t-on les forceps ?

L’accouchement avec forceps a lieu quand un certain nombre de conditions sont remplies. Ces pinces sont généralement utilisées lorsque le bébé est correctement positionné et sur le point de sortir, mais qu’il est retenu dans le vagin, sans aucun signe d’avancement. Cette technique est également utilisée dans le cas où le bébé se présente en position de siège. Les forceps peuvent également être nécessaires lorsque la femme est épuisée et sans force pour poursuivre l’accouchement jusqu’au bout, ou pour des femmes qui présentent des contractions trop faibles.

Avant d'utiliser les forceps, la poche de liquide amniotique doit être rompue, le col doit être complètement dilaté et la tête du bébé doit être pleinement engagée près de l'ouverture du vagin, prêt à sortir.

Dans ces conditions, le médecin peut utiliser les forceps, qui serviront à tenir le crâne du bébé par les deux côtés, à le tourner légèrement et à le tirer. Cette pratique, ajoutée aux contractions et aux efforts de la femme, facilite la sortie du bébé.

Avantages et risques des forceps et spatules

L'emploi de forceps ou de spatules pendant l'accouchement offre des avantages spécifiques, mais comporte également certains risques. Il est essentiel pour les futures mamans d'être informées de ces aspects pour prendre une décision éclairée.

Avantages des forceps 

  1. Réduction du temps de travail : Ces instruments peuvent aider à réduire la durée de l'accouchement, ce qui est bénéfique à la fois pour la mère et le bébé, surtout en cas de fatigue extrême ou de stress du bébé.

  2. Prévention des complications : En cas de difficultés lors de l'accouchement, l'utilisation appropriée des forceps ou de la spatule peut prévenir des complications potentielles telles que l'hypoxie (manque d'oxygène pour le bébé).

  3. Alternative à d'autres interventions : L'utilisation de ces outils peut parfois éviter la nécessité d'autres procédures plus invasives, comme la césarienne.

Risques des forceps

Lors d’un accouchement avec forceps, le bébé peut présenter de petites contusions mineures sur la partie du crâne, des cloques sur le cuir chevelu ou des lésions du nerf facial. Il s’agit de petites séquelles temporaires qui disparaîtront durant les semaines suivantes. Les cas pour lesquels les blessures causées par les forceps sont permanentes sont très rares.

Les risques des forceps et spatules pour la mère sont beaucoup plus fréquents et sont considérés comme plus graves que les risques associés au bébé. L'utilisation de forceps augmente le risque de déchirures vaginales, utérines, périnéales et anales. Lorsque des points de suture sont nécessaires pour la guérison de ces blessures, il est normal que les femmes ressentent de l'inconfort pendant les semaines qui suivent l'accouchement. Enfin, les déplacements musculaires et de certaines parties du corps comme le bassin sont aussi fréquents. Dans ces cas-là, il est fortement recommandé de consulter un physiothérapeute ou un ostéopathe.

Par ailleurs, le recours à une assistance instrumentale peut être source d'anxiété ou de stress pour la mère. Il est crucial que le personnel médical fournisse un soutien émotionnel et des explications claires tout au long du processus.

Il est important de discuter en détail avec votre médecin des options disponibles et de toute préoccupation que vous pourriez avoir concernant l'utilisation des forceps ou des spatules. Ensemble, vous pouvez évaluer les avantages et les risques en fonction de votre situation unique pour assurer un accouchement aussi sûr et positif que possible. Votre bien-être et celui de votre bébé sont toujours la priorité.

Des mamans témoignent de leur expérience avec les forceps 

Entendre des expériences vécues par d'autres femmes peut rassurer et offrir des perspectives précieuses sur l'accouchement avec l'utilisation de forceps ou de spatules. Voici quelques témoignages de mères qui ont bénéficié de ces instruments pendant leur accouchement, offrant un aperçu de leurs ressentis et expériences.

Clarisse, 34 ans, rassurée malgré sa peur des forceps

"Ma plus grande peur en pensant à l'accouchement était l'utilisation des forceps. J'avais entendu tant d'histoires qui me faisaient craindre le pire.

Cependant, lors de mon travail, la situation a exigé que l'on utilise des forceps car le bébé avait du mal à avancer. J'étais terrifiée, mais mon médecin a été incroyablement rassurant. Il a pris le temps de m'expliquer chaque étape, pourquoi c'était nécessaire, et comment cela aiderait à assurer la sécurité de mon bébé et la mienne.

Grâce à son expertise et à son soutien, l'accouchement s'est finalement déroulé sans complications et beaucoup plus rapidement que prévu. Mon bébé était en parfaite santé, et je me suis rendue compte que mes peurs étaient basées sur des incertitudes plus que sur la réalité."

 Sofia, 28 ans, aurait préféré une alternative aux forceps

"Durant mon accouchement, face à certaines difficultés, la possibilité d'utiliser des forceps a été évoquée. J'étais assez préoccupée par les risques potentiels et j'ai exprimé le souhait d'explorer d'autres options. Finalement, nous avons opté pour une ventouse obstétricale, qui me semblait moins invasive. L'expérience a été intense, mais je me suis sentie plus à l'aise avec cette méthode. Mon équipe médicale a pris le temps de discuter des alternatives avec moi, me permettant de faire un choix éclairé et adapté à mes préférences et à ma situation."

Alternatives aux forceps et spatules 

L'accouchement avec forceps ou spatules n'est qu'une option parmi plusieurs méthodes d'assistance lors du travail. Il est essentiel pour les futures mamans de connaître toutes les alternatives disponibles pour faire un choix éclairé.

Ventouse obstétricale

  • La ventouse, ou extracteur à ventouse, utilise une coupelle attachée au sommet de la tête du bébé pour aider à guider sa sortie lors de l'accouchement.
  • Quand l'utiliser : Elle est souvent utilisée lorsque le bébé est proche de la sortie mais que la mère a besoin d'un peu d'aide pour pousser. Elle est moins susceptible de provoquer des lacérations chez la mère que les forceps.

Césarienne

  • Une césarienne est une opération chirurgicale qui consiste à faire une incision dans l'abdomen et l'utérus de la mère pour extraire le bébé.
  • Quand l'utiliser : Cette méthode est généralement réservée aux situations où un accouchement vaginal n'est pas sûr pour la mère ou le bébé, comme dans le cas de certains problèmes de santé, d'une mauvaise position du bébé, ou d'un travail qui ne progresse pas.

Comparaison des méthodes

Les forceps peuvent offrir un contrôle plus précis lors de l'extraction, mais ils peuvent aussi présenter un risque légèrement plus élevé de blessure pour le bébé et la mère.

La ventouse, bien qu'elle réduise le risque de certaines blessures, peut parfois ne pas réussir à assister l'accouchement, ce qui pourrait nécessiter l'utilisation de forceps ou une césarienne en second recours.

La césarienne, bien que la plus invasive, élimine les risques associés au passage par le canal de naissance, mais elle comporte des risques chirurgicaux et une récupération plus longue.

Il est crucial que les futures mamans discutent en détail avec leur médecin des options disponibles. Comprendre les avantages et les risques de chaque méthode permet de prendre une décision basée sur des informations complètes, adaptée à la situation médicale spécifique de la mère et du bébé.

FAQ

Pour compléter notre guide sur l'accouchement assisté par forceps et spatules, nous avons compilé une liste de questions fréquemment posées pour aider les futures mamans à mieux comprendre ces procédures et à se sentir plus préparées et rassurées.

Quand exactement les médecins décident-ils d'utiliser les forceps ou les spatules ?

Les médecins envisagent l'utilisation de ces instruments lorsqu'il y a une non-progression du travail, fatigue excessive de la mère, ou si le bébé se trouve dans une position qui nécessite un ajustement pour faciliter l'accouchement. Ces décisions sont prises en tenant compte de la sécurité de la mère et du bébé et après avoir épuisé d'autres options moins invasives.

Est-ce que l'utilisation de forceps ou de spatules est douloureuse ?

Les sensations peuvent varier, mais les médecins s'assurent que la mère est convenablement soulagée par une analgésie adéquate, comme la péridurale, pour minimiser l'inconfort pendant l'utilisation de ces instruments.

Quelles sont les mesures prises pour assurer la sécurité pendant l'utilisation de forceps ou spatules ?

Les professionnels de santé utilisent ces instruments avec une grande prudence et compétence. Des mesures strictes de stérilité sont appliquées, et le personnel est spécialement formé pour utiliser ces techniques de manière sécuritaire. De plus, l'utilisation se fait toujours sous surveillance continue pour réagir rapidement en cas de besoin.

Combien de temps après un accouchement avec forceps ou spatules puis-je m'attendre à récupérer ?

La récupération peut varier selon les circonstances individuelles, mais généralement, les mères peuvent s'attendre à un rétablissement similaire à celui d'un accouchement vaginal standard si tout se passe bien. Tout inconfort ou complication spécifique doit être discuté avec un médecin pour s'assurer que les soins appropriés sont fournis.

Y a-t-il des effets à long terme sur le bébé après un accouchement avec forceps ou spatules ?

Dans la majorité des cas, les forceps ou spatules d'accouchement n'ont pas d'effets à long terme pour le bébé. Les marques ou légères contusions qui peuvent apparaître à la suite de l'utilisation de ces instruments disparaissent généralement rapidement. Toutefois, il est important de suivre les visites postnatales pour surveiller la santé du bébé.

L'accouchement est un moment unique et chaque expérience est différente. Bien que l'idée d'un accouchement assisté par forceps ou spatules puisse être source d'inquiétude, il est important de se rappeler que ces instruments ont été conçus pour la sécurité et le bien-être de la mère et du bébé.

En vous informant, en discutant ouvertement avec votre équipe médicale et en comprenant les options disponibles, vous pouvez aborder cette expérience avec plus de confiance et tranquillité d'esprit.

Souvenez-vous que votre accouchement vous appartient, le personnel médical doit toujours vous demander votre consentement avant toute intervention, même (et surtout) dans le cadre d'un accouchement. 

 

banner bebe