10 conseils pour éviter la chute des cheveux après la grossesse

Chute des cheveux après la grossesse

Les cheveux, la plus belle parure des femmes, se perdent parfois après la grossesse.

Bien que ce ne soit pas le cas pour toutes les femmes, la chute des cheveux suite à la maternité n’est pas un cas isolé. Vous faites partie de celles qui craignent d’être chauve après l’accouchement ? Retrouvez ici les meilleures habitudes de soins capillaires à adopter avant qu’il ne soit trop tard.

 

Chute de cheveux : une affaire d’hormones

La chute des cheveux après la grossesse est tout à fait normale. Grâce aux bons gestes, elle reste évitable. Pendant le premier trimestre de la grossesse, les cheveux de la femme enceinte perd du tonus. Les pointes sont cassantes et le cheveu tombe depuis la racine. Aux deuxième et troisième trimestres de la grossesse, la chevelure reprend de la vitalité. La femme a des cheveux plus brillants, plus volumineux. Comme l’accouchement correspond au moment où les hormones de la grossesse chutent brutalement, les cheveux tombent aussi à la même période. Certaines femmes souffrent même d’alopécie (le nom scientifique pour la perte de cheveux). Voici nos conseils :

 

1. Suivez un régime alimentaire équilibré.

La nutrition de vos cheveux passe par une alimentation saine et variée. Pour qu’ils puissent apporter les anti-oxydants et les flavonoïdes protecteurs du follicule pileux, vos repas doivent être composés de suffisamment de fruits et de légumes de saison. N’oubliez pas de vous hydrater correctement car votre fibre capillaire en a aussi besoin.

 

2. Prenez des suppléments nutritionnels.

La grossesse et l’accouchement finissent souvent par épuiser vos réserves de nutriments. Si l’alimentation n’est pas en mesure d’éviter vos chutes de cheveux, pensez à ajouter des compléments nutritionnels comme la biotine ou les complexes vitaminés. Les vitamines E, B3, B5 et B6 fortifient la fibre en nourrissant la racine du cheveu.

 

3. Utilisez un shampooing doux adapté.

Pendant la grossesse, la cuir chevelu secrète plus de sébum. Vous serez donc obligée de vous laver les cheveux engraissés plus fréquemment. Un lavage au shampooing doux devient une règle absolue pour ne pas irriter le cuir chevelu et provoquer une augmentation conséquente de la production de sébum.

 

4. Faites des soins complets

La grossesse ne doit pas vous dispenser des soins sur les fibres capillaires. Faites un masque ou un bain d’huile végétale une heure avant le lavage. Après avoir rincé le restant de shampooing, utilisez un après-shampoing de la même gamme. Observez bien les instructions de rinçage.

 

5. Utilisez les bons produits

Préférez les produits capillaires qui donnent de la densité et renforcent la texture des cheveux. Ce sont généralement les sérums à la provitamine B. Vos cheveux gagneront en résistance et en épaisseur.

 

6. Traitez vos cheveux en douceur.

Pour faire sécher votre tignasse, entourez-la d’une serviette sans frotter. Ensuite, démêlez-la avec vos doigts ou un gros peigne.

 

7. Fuyez tous les appareils chauffants

Le sèche-cheveux et le boucleur peuvent faire plus de mal à votre chevelure déjà fragile. Pour un temps, optez pour le séchage à l’air libre. En effet, la traction provoquée par leur utilisation peut abîmer la racine et anticiper une chute des cheveux.

 

8. Évitez les teintures et les produits lissants qui, surtout pendant la période post-partum, affaiblissent les cheveux.

 

9. N’attachez pas vos cheveux à l’aide d’élastiques trop serrés. De même, évitez les couvre-chefs ou extensions trop serrés, car votre cuir chevelu doit pouvoir respirer.

 

10. La coupe est importante. Faites-en une régulièrement car elle aide la fibre capillaire à se régénérer après la grossesse.

 

banner bebe