1. DiiiDouu
  2. Bébés
Bonjour à toutes!

Je vais être maman d'ici peu et j'ai commencé à me poser de sérieuses questions sur les vaccins et leurs conséquences!

Vers les 2 mois, il y a le vaccin obligatoire qui regroupe le DTP ( diphtérie, tétanos et polio)..jusque la je comprends et je conçois cette épreuve .
Par contre ce que je ne comprend pas du tout c'est que dans ce même vaccin pour bébé il y a d'autres choses comprises qui sont non-obligatoires mais "recommandées" comme l'hépatite, la coqueluche..

J'en ai parlé à mon médecin qui m'a bien dit que le simple vaccin contenant le DTP était en rupture depuis un moment et que seul les autres vaccins avec 5 ou 6 valences étaient disponibles sur le marché.
Donc si pour être droite vis-à-vis de la loi, je suis obligée de faire vacciner ma petite contre le DTP, je n'ai donc pas le choix que de la vacciner également contre les autres maladies vu que c'est 1 seul et même vaccin.

Mon médecin me dit que je n'aurais pas le choix.
J'ai besoin de vous, de vos parcours personnels concernant la liberté de ne pas faire cette partie de vaccin qui est recommandé!
Ajouter une réponse
Réponses (59)
Réponse acceptée Pending Moderation
Je suis d'accord avec vous, mais ce qui est délicat, c'est surtout que l'enfant n'est pas admis en crèche ensuite, et il devient compliquer de gérer la logistique derrière.. :(
Réponse acceptée Pending Moderation
Choix cornéliens. J'avoue que mes deux enfants qui ont 4 et 2 ans n'ont pas été vacciné. J'ai moi même longtemps hésiter mais comme ils n'ont pas de personnes à risque dans leur entourage j'ai jugé qu'il était bon sans.
Réponse acceptée Pending Moderation
Cette question est épineuse car beaucoup d'enjeux émotionnels (peur, anxiété) s'y trouvent.
Il faut être sérieux dans les lectures scientifiques : les conditions d'hygiène sont de loin les mesures qui ont fait baisser des maladies. D'autre part nous sommes tous différents dans notre type HLA et les vaccins pour avoir un sens devraient être proposés en fonction de chaque individu.
L'immunité de groupe est une erreur qui perdure car en conséquence de ce que chacun a un type HLA différent les virus sont stoppés ici et prolifèrent là, parfois dans la même pièce.

Les questions relatives aux enfants que l'on veut protéger le touche particulièrement. Maintenant, je lis l'angoisse des parents face à l'obligation vaccinale pour aller en crèche ou en colo, à l'école, etc ...
Mais dans cette situation où les lobby pharma ont réussi à retourner le cerveau de tout le monde, inutile de débattre !
Moi je vous conseille de vous procurer un tampon de médecin et de faire comme si tout était en règle sur le carnet de santé.
C'est plus rapide et personne ne subit la situation.
Réponse acceptée Pending Moderation
Coucou

Dis moi Monica, je suis également du 59; pourrais-tu me contacter en privé pour qu’on puisse échanger a ce sujet si toi tu as réussi a trouver des personnes dans le 59 qui sont dans le même cas que nous? Merci
Réponse acceptée Pending Moderation
Bonjour à toutes, et à tous ! maman d’un tout petit être de presque deux mois, je suis terrorisé par ses 11 vaccinations obligatoires . Je me sens bien seule, je ne sais pas vers qui me tourner pour m’aider. Je suis du 59.
Comment puis je me rapprocher de personnes, praticiens qui pensent comme moi.
Réponse acceptée Pending Moderation
Bonjour, je ne sais pas de quand date ce fil de discussion pour je suis intéressée pour échanger sur des personnes s'opposant à ces 11 vaccins obligatoires. Je vais être maman et suis très inquiète à ce sujet.
Cordialement.
Réponse acceptée Pending Moderation
Bonjour Simonin,

Quel est le livre écrit par un avocat pour rester dans la loi lorsqu’on ne vaccine pas nos enfants s’il vous plaît?
Réponse acceptée Pending Moderation
Et bien... quelle agitation !
On le voit partout, finance, médias et politique font bon ménage.
Les conflits d’intérêts gangrènent notre société.

On peut en effet se questionner sur les mesures politiques prises par ces gens.

Les médecins eux même sont court-circuités, ils ne peuvent pas aller à l'encontre de la doxa sous risque d'être suspendus... des sanctions pénales sont prévues. Les fondements médicaux sont ré-écris pour lisser les pensées au sein de la communauté médicale. Les publications disparaissent, des études contradictoires ne sont pas financées, ... Pourquoi big pharma dépense autant dans la propagande provax ?
Il y a plus de lobbyistes de big pharma que de l'armement dans les cercles de décisions...

On peut douter de la politique vaccinale, injecter de l'aluminium à défaut du calcium pour permettre aux actionnaires des labos d'être plus grassement arrosés de dividendes... Je me demande encore comment des groupements de parents ne se sont pas réunis pour financer un labo participatif citoyen pour fournir des vaccins libres de droits (cf méthode pasteur) à base de calcium pour offrir une alternative aux saloperies actuellement distribuées...

On peut utiliser son cerveau un peu ? On peut arrêter de penser à notre place ? On peut décider par nous même ?
Réponse acceptée Pending Moderation
Coucou pour moi je suis également contre les vaccins mes le problème ces que si tu fais pas vacciner bébé quand il rentrera à l'école maternelle il te demande les vaccins à jours sinon il ne l'accepte pas.

Une amie se posait justement la question à propos des vaccins et de l'école. Voici ce que j'ai pu trouver à ce sujet:

"Oui. Votre enfant doit être vacciné (sauf contre-indication médicale reconnue) pour pouvoir être admis, en crèche, à l'école, en garderie, en colonie de vacances ou toute autre collectivité d'enfants. A noter : si votre enfant n'est pas à jour de ses vaccinations, une admission provisoire est possible."

Bonjour,
Mon fils a six mois et a reçu les nouvelles formules de vaccins, il a eu une petite réaction à
la deuxième injection , une petite fièvre rien de grave ni d'anormal après un vaccin.
Je peux comprendre l'inquiétude de certains parents il n'y a jamais de risque zéro à aucun traitement médicamenteux mais nous aurions tout de même vacciner notre bébé même pour les non-obligatoires. Quelle chance ont nos enfants de pouvoir être protégés contre ces maladies , le vaccin est la plus belle découverte médicale même si elle n'est pas sans risques, certains petits dans des pays défavorisés ne demandent eux qu'à pouvoir y avoir accès............
PS les généralistes sont tout aussi compétents pour gérer les bébés! ( je ne suis pas du tout dans le domaine médical!)


Complètement d'accord avec vous.
Réponse acceptée Pending Moderation
Coucou pour moi je suis également contre les vaccins mes le problème ces que si tu fais pas vacciner bébé quand il rentrera à l'école maternelle il te demande les vaccins à jours sinon il ne l'accepte pas

Une amie se posait justement la question à propos des vaccins et de l'école. Voici ce que j'ai pu trouver à ce sujet:

"Oui. Votre enfant doit être vacciné (sauf contre-indication médicale reconnue) pour pouvoir être admis, en crèche, à l'école, en garderie, en colonie de vacances ou toute autre collectivité d'enfants. A noter : si votre enfant n'est pas à jour de ses vaccinations, une admission provisoire est possible."

Bonjour,
Mon fils a six mois et a reçu les nouvelles formules de vaccins, il a eu une petite réaction à
la deuxième injection , une petite fièvre rien de grave ni d'anormal après un vaccin.
Je peux comprendre l'inquiétude de certains parents il n'y a jamais de risque zéro à aucun traitement médicamenteux mais nous aurions tout de même vacciner notre bébé même pour les non-obligatoires. Quelle chance ont nos enfants de pouvoir être protégés contre ces maladies , le vaccin est la plus belle découverte médicale même si elle n'est pas sans risques, certains petits dans des pays défavorisés ne demandent eux qu'à pouvoir y avoir accès............
PS les généralistes sont tout aussi compétents pour gérer les bébés! ( je ne suis pas du tout dans le domaine médical!)


Complètement d'accord avec vous.
Réponse acceptée Pending Moderation
Bonsoir,
Je suis tout à fait d'accord avec vous sur la question des vaccins. Je ne suis pas antivacc loin de la, je crois simplement qu'un vaccin doit avoir un véritable intérêt pour l'individu même si son but final est également collectif.
De nos jous, les vaccins sont bourrés d'adjuvants et finalement qui sait exactement ce qu'ils nous injectent dans le corps, je suis pour la vaccination lorsqu'elle est transparente bienveillante et surtout utile.
J'allaite ma petite fille de 7 semaines, je pense que rien au monde n'est plus bénéfique pour son immunité que le lait de mes seins qui la nourrissent.
L'immunité d'un bébé, son thymus n'est réellement mature qu'à 3 ans. Ce sont des médecins qui en parlent, regardez les vidéos du professeur joyeux par exemple, grand cancérologue renommé, même si très controversé, car il propose des solutions naturelles et alternatives. Nous vivons dans un monde de plus en plus corrompu, oui chère dame, les médecins reçoivent des "pots de vin" comme vous employez, par les labo pharmaceutiques de big pharma. Pourquoi pensez vous que d'un coup on nous oblige à vacciner nos enfants contre 11 maladies alors que depuis plus de 50 ans, seuls 3 vaccins étaient obligatoires ? Je pense que faire culpabiliser et faire peur aux parents avec des vidéos horribles n'est pas sain, la discussion et le debat doivent pouvoir s'ouvrir... Mais cela reflète encore la société d'aujourd'hui, ou le débat est fermé et la censure permanente.. La peur et la culpabilité sont les maîtres mots pour faire accepter aux peuples des atrocités et les rendre encore plus serviles et dociles à des obligations et des lois toujours plus stupides et non fondées.
Tout cela pour dire que je suis intéressée également par des méthode alternatives, des réunions de parents etc... Qui pensent la même chose que moi.
Laissons la possibilité d'ouverture, la liberté de vivre et la liberté de faire ce que nous souhaitons avec notre corps et notre esprit .
À bon entendeur.
Réponse acceptée Pending Moderation
Bonjour,
Mon expérience de maman de 3 enfants et 3 petits enfants comparé à celle de ma cousine.
Mes enfants ont reçu les vaccins obligatoires ensuite toujours malades puis mes petits enfants idem.
Ma cousine a refusé de faire vacciner ses enfants et a fait l'école à la maison. Les enfants de ma cousine n'ont jamais été malade pas d'otite, pas d'angine, pas de gastro, pas de varicelle, un rhume parfois, et soignés avec des huiles essentielles. Cela donne à réfléchir.
Réponse acceptée Pending Moderation
Salut
Je suis maman d'un enfant de 24 mois , je ne suis pas antivax , j'avoue avoir un maximum évitez la vaccination très jeune à mon enfant, en commun accord avec ma pediatre et le cardiologue de ma fille , nous avons fait les vaccins obligatoire d'avant cette fameuse loi des 11 vaccins.
Car je compter faire l'instruction à domicile mais vu qu'il on rendu l'école obligatoire à ans nous avons été obligé de faire un rattrapage vaccinale car oui sans vaccins pas d'école 😉
Je sort du pédiatre et nous avons repris la vaccination.
Par contre avec le rattrapage vaccinale faut savoir qu'ils injecte 2 vaccins différent.

Allez courage mais trouvez un pédiatre qui comprend l'angoisse des parents car dans les obligatoires il y a des recommandé pas très honnête de la part des labos 😪
Réponse acceptée Pending Moderation
Bonjour ttlmde,

Mon avis est mitigé sur la question des vaccins. Je comprends très bien l'importance d'un vaccin qui empêcherait de contracter ou de diffuser une maladie grave. Ce qui me met le doute c'est la réaction de certains dont des professionnels de santé qui s'offusquent ou répondent brièvement (comme si la question est indécente) lorsque l'on s'interroge sur la légitimité de certains vaccins et leurs conséquences. J'estime qu'en tant que parents on a tout à fait le droit de poser les questions qui nous chantent aussi pointilleuses soient elles. C' est de la vie de nos enfants dont il s'agit. Et certes nous ne sommes pas diplômé en médecine mais quelque fois c'est à se demander si les professionnels de santé se soucis de la santé autant qu'il le dise. Il n'y a qu'à voir la situation sanitaire actuelle et le nombre d'informations contraire semblable à de la désinformation que nous avons reçu depuis le début de l'épidémie. Et pas besoin d'être médecin pr remarquer les incohérences et la méconnaissance n'est pas le seul problème dans l'histoire.
A mon sens personne ne se soucis du bien être de mes enfants plus que moi dc non je ne dirai pas amène à tout ce que l'on nous impose sans discussion. Je pense que c'est surtout ce que les parents attendent : le l' information et de la transparence pas de leur faire sentir que leurs inquiétudes sont limites déplacées.
Ne pas vouloir faire vacciner ses enfants est un risque de les voir tomber malade et contaminer d'autres personnes mais logiquement les personnes concernées sont majoritairement des personnes ayant fait le même choix de ne pas se vacciner. Donc chacun ses responsabilités simplement. J'ai fais vacciner ma fille mais je n'ai pas compris pourquoi il fallait le faire dès ses 2 mois sachant qu'un nourrisson qui n'interragit pas encore avec les autres n'est en contact qu'avec vraiment très peu de personnes.
Pour ma part l'obligation n'ajoute rien à la confiance, c'est plutôt le contraire.
Réponse acceptée Pending Moderation
Bonjour, Pour repondre aux questions sur les vaccins obligatoires ou fortement conseilles, il s'agit simplement là de mode de vie, si votre enfant n'est en contact qu'avec vous alors oui seuls les obligatoires pourraient être suffisant, mais aujourd'hui il seront forcement à un moment ou un autre en contact avec de potentiels porteurs c'est pourquoi les vaccins "conseillés" sont tout aussi important. Pour ce qui est du premier vaccin couplé avec plusieurs vaccins, les études ont montré que le vaccins sont plus efficaces s'ils sont fait ensemble, c'est pourquoi ni les labos, ni l'HAS ni les médecins ne prendront le risques de vous préconiser le contraire.
Le calendrier vaccinale semble chargé mais il est pourtant déjà reduit puisque d'autres vaccins sont existant mais n'en font pas encore parti (meningo),
D'un point de vu personnel cette fois, vu les mouvement de population des dernières années, il semble important de ne pas laisser proliférer les maladies eradiquées depuis plusieurs années et de protéger nos enfants lorsqu'on a la chance de le pouvoir...
Réponse acceptée Pending Moderation
Mais bon sang qui êtes vous pour imaginer que vos êtes plus aptes à savoir que la TOTALITE des médecins? Vous mettez ainsi la vie des autres en danger, vous en êtes conscientes j'espère? Si votre enfant à la rougeole, il risque de tuer une personne immunodéprimée. Vous pourrez vivre avec ça?? Et imaginez une future maman pour qui le ROR est interdit (allergie ou autre), si vous n'êtes pas vaccinée, son bébé naitra avec des trouble auditifs, cardiaques et j'en passe à cause de vous?? Faites médecine et après vous aurez le droit de donner votre avis.
Réponse acceptée Pending Moderation
Oui, je sais bien, c'est justement pour cela que je cherche une solution alternative et collective. On pourrait se regrouper avec d'autres et faire l'école à nos enfants par exemple...
Réponse acceptée Pending Moderation
Coucou pour moi je suis également contre les vaccins mes le problème ces que si tu fais pas vacciner bébé quand il rentrera à l'école maternelle il te demande les vaccins à jours sinon il ne l'accepte pas ;)
Réponse acceptée Pending Moderation
Bonjour,

Merci Zana pour les liens et merci Papla d'avoir pris la peine de rédiger cette réponse.
Pour ma part je suis un peu las de débattre sur le sujet car j'ai réalisé que ce n'était qu'une question de point de vue donc tout le monde a raison dans cette histoire.
Aujourd'hui je ne cherche à convaincre personne, je voudrais juste avoir la liberté d'offrir ce que je considère être le meilleur pour mes enfants et sur ce plan je pense que tous les parents ont le même souhait.
C'est pour cela que je cherche d'autres personnes qui comme moi sont intéressés par des solutions alternatives. Merci de me contacter si c'est votre cas ou si vous en connaissez.

A bientôt
Réponse acceptée Pending Moderation
Bonjour,

Merci pour le lien de votre vidéo Zana

Ni pour ni contre, on a simplement posé la question autour de nous (famille/amis du monde médical, médecins) et c'est davantage les réponses simplistes, hautaines et parfois agressives qui prônent la vaccination qui nous ont inquiété, plutôt que les forums qui sont remplis soit de témoignages, soit de questionnement.

La vaccination paraît tellement évidente aujourd'hui que lorsqu'on pose la question, on est censé se contenter de ces réponses sous peine d'être considéré comme dégénéré :
"Les vaccins sont totalement inoffensifs"
"On naît avec l'autisme, ce n'est pas créé par les vaccins"
"S'il n'y avait pas eu de vaccin la variole n'aurait jamais disparu" (vous citez la rougeole mais le principe est le même)
"Il y a toujours eu de l'aluminium dans les vaccins"
"Il n'y a plus de mercure dans les vaccins"
La meilleure, vous venez de l'écrire :
"Regardez des photo/vidéos d'enfants non-vaccinés atteints de maladies graves"

Et bien non, cela ne nous suffit pas.
Effectivement, on ne peut pas sérieusement avancer que l'autisme est créé par la vaccination.
Doit-on en faire une preuve que la vaccination est inoffensive ?

Effectivement, on ingère tous les jours de l'aluminium à des doses bien plus supérieurs à celles des vaccins. Quid de l'injection ? Car il s'agit bien de cela, pas d'une ingestion.

Le mercure est toujours présent dans certains vaccins (peu, certes, mais certains tout de même). S'il a été enlevé des autres, il y a une raison j'imagine.

Concernant les photos/vidéos d'enfants malades. J'en ai vu pléthore. Le fait est que j'ai également vu des vidéos d'enfants vaccinés mais néanmoins malades.
Dois-je en conclure que la vaccination est bénéfique ou néfaste ?
A mon sens désormais, elle est juste sélective et c'est tout le problème. On nous vaccine contre A, B, C, D, E et c'est finalement F qui nous infecte. Est-ce si sûr qu'on aurait été infecté par les cinq premiers sans être vacciné ?

Le cas de la variole est devenu un cas d'école pour ma part. Il est l'argument premier des médecins et personnels de santé. C'est constamment la même histoire :
A : S'il n'y avait pas eu de vaccin la variole n'aurait jamais disparu
B : Mais est-ce que c'est réellement le vaccin qui a fait disparaître la variole ?
R : Oui, la variole a disparu suite à l'apparition du vaccin dont c'est grâce au vaccin

Le problème est la causalité du vaccin. J'aime la logique, les chiffres, la science, et ce raccourcit ne me satisfait, au contraire, il me met le doute sur la fiabilité de mon interlocuteur car cette explication semble lui convenir.
De là, je fais mes propres recherches et découvrent les études des anti-vaccins... aucune des pro-vaccins.
Je vois des courbes ascendantes puis descendantes avec un vaccin au milieu. Je vois des courbes descendantes avec un vaccin au milieu... Je vois des courbes ascendantes, avec un vaccin au milieu. bref, de tout.

C'est bien de cela qu'il s'agit, le manque de précisions, de données claires et d'informations fiables de la part des représentant de la santé qui à mon sens, mélangent tout pour éviter de devoir perdre son temps à nuancer. C'est alarmant.
  • Page :
  • 1
  • 2
  • 3


Il n'y a pas encore de réponses pour cet article.
Soyez l'un des premiers à répondre à ce message!
Visiteur
Votre réponse
Je ne suis pas un robot
Afin d’éviter le spam, merci de bien vouloir introduire le code que vous voyez ci-dessous: