L'endométriose, enfin prise au sérieux !

Ce que vous allez trouver dans cet article[Masquer]
Une femme qui a des douleurs au ventre

On entendait trop peu parler de l’endométriose jusqu’à présent mais les choses bougent depuis que le gouvernement Français a pris le problème à bras le corps en lançant une stratégie nationale contre l’endométriose, regroupant des associations de patientes, professionnels de santé…

Qu’est-ce que l’endométriose ?

En France, elle touche près de 10 % des femmes en âge de procréer. L'endométriose est une maladie souvent très douloureuse où l’endomètre, le tissu similaire à celui qui tapisse normalement l'intérieur de l'utérus, se développe en dehors de l'utérus. 

Elle se manifeste le plus souvent par des douleurs durant les règles, des douleurs pendant les rapports sexuels (dyspareunie) ou des douleurs pelviennes fréquentes… L'endométriose touche le plus souvent les ovaires, les trompes de Fallope et les tissus qui tapissent le bassin. 

Pourquoi et comment agir ?

L'endométriose peut causer des douleurs, parfois sévères, en particulier pendant les règles. Des problèmes de fécondité peuvent également se développer. Il s’agit d’une maladie complexe, car son diagnostic intervient souvent tardivement, alors que la pathologie s’est déjà installée et que les symptômes (douleur, infertilité) se sont aggravés.

L’endométriose est parfois ignorée par les professionnels de santé, assez peu diagnostiquée et assez mal prise en charge. Ceci entraîne les patientes atteintes à consulter encore et encore divers spécialistes, ce qui peut durer plusieurs années avant la définition d’un diagnostic clair, la prise en charge des symptômes douloureux et l’assistance en cas de problèmes concernant la procréation.

Les causes de l’endométriose 

La cause exacte de l'endométriose n’étant pas certaine, diverses explications existent :

  • Les transformations des cellules embryonnaires : des hormones telles que les œstrogènes peuvent transformer des cellules embryonnaires;
  • La suite de cicatrices chirurgicales : après une opération chirurgicale telle qu'une césarienne, des cellules endométriales peuvent se fixer sur une incision chirurgicale et causer l’endométriose;
  • Un trouble du système immunitaire peut rendre l'organisme incapable de détecter et de détruire le tissu semblable à l'endomètre qui se développe à l'extérieur de l'utérus;
  • Le transport des cellules endométriales par les vaisseaux sanguins ou le système de fluides tissulaires (lymphatique) qui peuvent transporter les cellules endométriales vers d'autres parties du corps;
  • Les menstruations rétrogrades qui sont causées lorsque le sang menstruel contenant des cellules endométriales, au lieu d’être évacué du corps, retourne dans les trompes de Fallope et dans la cavité pelvienne; 
  • La transformation des cellules péritonéales.

 

Les symptômes de l’endométriose

Le symptôme le plus fréquent de l'endométriose est une douleur au niveau pelvien qui est souvent confondue avec celle associée aux menstruations. À la différence des douleurs des menstruations, les personnes atteintes de cette maladie se plaignent habituellement de douleurs menstruelles bien plus fortes que d'habitude qui peuvent s’accentuer avec le temps.

Les signes et symptômes fréquents de l'endométriose sont les suivants :

  • La dysménorrhée ou règles douloureuses qui est caractérisée par des douleurs pelviennes et des crampes qui peuvent débuter avant les règles et se continuer plusieurs jours après;
  • Des douleurs lors des rapports sexuels, elles peuvent se ressentir pendant ou après les rapports sexuels;
  • Des douleurs lors des selles;
  • Des saignements excessifs caractérisés par des règles abondantes ou des saignements inter-menstruels;
  • Infertilité : l'endométriose est souvent diagnostiquée chez les personnes qui cherchent un traitement pour la fécondité;
  • De la diarrhée, des ballonnements, de la fatigue, des nausées, ou de la constipation, surtout pendant les périodes menstruelles.

 

Les conséquences de l’endométriose

L’endométriose peut avoir plusieurs conséquences :

  • Des problèmes lord de l'accouchement
  • Avoir ses règles précocement ou entrer en ménopause tardivement;
  • Des cycles menstruels assez courts, par exemple moins de 27 jours ou des règles abondantes qui durent plus de sept jours;
  • Posséder des niveaux plus élevés d'œstrogènes dans le corps
  • Avoir des troubles de l'appareil reproducteur ou un indice de masse corporelle faible.

L'endométriose se développe habituellement plusieurs années après le début des menstruations. Ses signes et ses symptômes peuvent disparaître temporairement avec la grossesse et même complètement avec la ménopause.

Les complications de l’endométriose 

  • L’infertilité : un tiers ou la moitié des femmes peinent à tomber enceintes lorsqu’elles sont atteintes d’endométriose;
  • Le cancer de l'ovaire est plus fréquent chez les personnes atteintes d'endométriose. Certaines études insinuent que l'endométriose augmente ce risque, mais il reste relativement faible.

Quand consulter ?

Vous devez voir votre médecin si vous remarquez des signes et des symptômes qui pourraient indiquer une endométriose. L'endométriose peut être une maladie difficile à gérer. Un diagnostic rapide, un bon suivi médical et une équipe de spécialistes vous permettront une meilleure prise en prise en charge de vos symptômes.

La prise en charge de l’endométriose

Le diagnostic de l’endométriose est complexe, car la maladie présente des formes multiples. Cela implique souvent une recherche de diagnostic qui dure des années et un parcours de soins difficile. En cas de doute, n’hésitez pas à aller en consultation chez un médecin généraliste, un gynécologue ou une sage-femme.

Conclusion

L’endométriose est une maladie assez peu connue alors que beaucoup de femmes en souffrent. Avoir un diagnostic clair vous permettra peut-être de trouver une solution surtout au vu des potentielles complications. N’hésitez donc pas à consulter si vous avez des signes indiqués dans notre article !

 

banner bebe