Adoption d'embryons contre l'infertilité

Homme qui touche le ventre de la femme enceinte

Certaines cliniques espagnoles offrent une autre méthode de reproduction médicalement assistée: utiliser des embryons excédentaires de traitements d’autres patients.

 

Pour un couple ayant des problèmes de fertilité, l’idéal est de pouvoir réussir à concevoir un enfant avec un embryon propre, mais que faire si cela ne fonctionne pas non plus ? Certaines cliniques espagnoles offrent aux patients la possibilité d’utiliser des embryons excédentaires des traitements d'autres couples qui ont déjà réussi à concevoir.

Les couples qui ont recours à la fécondation « in vitro » (FIV) ont un délai de quatre ans pour informer la clinique de ce qu'ils veulent faire de leurs embryons excédentaires: faire un don à la recherche, à d'autres couples ou les détruire. Si, au cours de ces quatre années, le couple ne se prononce pas sur le sujet, les embryons deviennent la propriété du centre.

Par ailleurs, choisir cette option revient moins cher que la fécondation « in vitro » classique.

banner bebe