Mon enfant est intolérant au gluten

Maman qui fait la cuisine avec sa petite fille

Dans cet article, nous vous offrons les clés pour améliorer la qualité de vie des enfants qui souffrent de la maladie cœliaque, ou d'une intolérance au gluten, et celle de toute la famille.

 

L'intolérance au gluten s’appelle la maladie cœliaque et est due à une réponse immunitaire altérée. La maladie cœliaque est une maladie inflammatoire dans laquelle le gluten endommage la muqueuse de l'intestin grêle. Par conséquent, l'intestin est incapable d'absorber correctement tout aliment.

En France, la maladie cœliaque toucherait 1 enfant sur 1.000 et 1 personne sur 5 aurait une prédisposition génétique, mais la prédisposition ne suffit pas pour déclencher la maladie. Vivre avec cette maladie n'est pas un problème. Toutefois, dans les cas d‘enfants intolérants au gluten, le niveau de complexité et de préoccupation augmente.

 

Voici quelques conseils et solutions pour rendre plus supportable la maladie, à la fois pour les parents et pour les enfants eux-mêmes :

- Une communication fluide entre les parents et les enfants. Cacher à l’enfant sa maladie ou éviter d’aborder le sujet en supposant qu’il ne va pas le comprendre ne l’aide ni à comprendre son état ni à apprendre à vivre avec cette maladie.

- Une éducation dès la plus tendre enfance. Il n’est pas nécessaire de cacher ou de cesser d'acheter des aliments avec du gluten. Au contraire, il est important de les garder à la maison pour que l'enfant apprenne à distinguer ceux qu’il peut et ceux qu’il ne peut pas manger. C'est aussi simple que de préparer une liste des aliments qu’il peut manger et une liste avec ceux qu’il ne peut pas. Il apprendra ainsi à dire « non » aux aliments qu’il ne peut pas consommer.

- Une différenciation. Dans ce travail d'éducation, il est important de séparer les aliments avec gluten de ceux qui n’en contiennent pas dans des placards différents. Si vous optez pour deux menus différents, préparez d'abord celui qui ne contient pas de gluten pour éviter de laisser des traces sur les ustensiles de cuisine. Lorsque l'enfant est suffisamment grand pour avoir plus de responsabilités, vous devez lui apprendre à interpréter les étiquettes des aliments.

- Suivre une alimentation équilibrée. Un régime alimentaire sans gluten est tout aussi complet et sain, d’un point de vue nutritionnel, qu’un régime avec des aliments contenant du gluten. Il est important d'inclure des hydrates de carbone, des protéines, des fibres, des lipides, des vitamines et des minéraux, et d’utiliser toujours des produits frais.

- Manger en famille. Il est recommandé que tous les membres de la famille mangent le même menu à la maison, dès que c’est possible. Il faut éviter que l’enfant se sente différent ou exclus. De nos jours, il existe de nombreuses alternatives. Par exemple, les pâtes sans gluten, les pommes de terre, le riz blanc et brun, ou le quinoa sont des choix sains.

- Cuisiner avec les enfants. Impliquer l’enfant dans la préparation est une façon différente et amusante de lui enseigner ce qu’il peut manger et ce qu’il ne peut pas. Grâce à la grande variété des produits sans gluten qui sont disponibles sur le marché, vous découvrirez ensemble de nouvelles recettes et de nouvelles saveurs.

- Se préparer avant de manger hors de la maison. Il est essentiel d'informer toute la famille, les amis et les enseignants de la maladie cœliaque pour leur faire comprendre ce que c’est et ce qui peut arriver quand un régime sans gluten n'est pas suivi correctement. Si l’enfant mange chez un ami ou à une fête, vous devez toujours vérifier quels aliments il y aura et s’il est nécessaire d’amener certains des produits adéquats pour les cœliaques.

banner bebe