La vaccination des enfants contre le coronavirus (COVID-19) dans le monde

Ce que vous allez trouver dans cet article[Masquer]
Une famille et une seringue

Le coronavirus ou Covid-19 est une maladie infectieuse causée par un virus : le SARS Cov-2. Cette maladie, venue de la chine en décembre 2019 s’est très vite répandue dans le monde causant au moins 4,5 millions de morts jusqu’en fin 2021. Elle se manifeste le plus souvent par des symptômes tels que la fièvre, la toux, la  fatigue et la perte d’odorat ou du goût.

Si ces symptômes sont les plus connus, il en existe d’autres : des maux de gorge, des maux de tête, des courbatures, de la diarrhée et des yeux rouges ou irrités. Depuis son apparition, elle se présente sous la forme de « variants » (alpha, delta, omicron pour les principaux) qui sont des mutations de la souche initiale qu’il faut à chaque fois séquencer pour en connaître la dangerosité.

La manifestation de cette maladie étant variable d’une personne à une autre, certains peuvent s’en remettre sans hospitalisation, ni traitement particulier et d’autres non.  

A cause de ses ravages et de la facilité de sa transmission, elle a eu un écho planétaire, mais très rapidement par rapport aux autres maladies, on a pu trouver des vaccins (notamment d’un nouveau type à ARN-messager), ce qui pose pas mal de problèmes quand on aborde la vaccination des enfants. 

 

La vaccination des enfants contre le coronavirus: politique et lois selon l'âge

Les enfants font partie de la catégorie d’âge qui peut être contaminée, propager le virus, sans pour autant souffrir gravement de la maladie. Ceci fait d’eux des relais invisibles de la maladie auprès de leur famille et des adultes ou personnes âgées qu’ils côtoient.

Si en France l’on débat encore sur la nécessité et l’efficacité du vaccin sur les enfants de la tranche d’âge de 5 à 11 ans, dans certains pays du monde ce n’est plus le cas.

Aux USA, la FDA (Food and Drug Administration) a autorisé la vaccination des enfants de 5 à 11 ans. Après un minutieux passage en revue des résultats des travaux de la commission de Pfizer constituée de chercheurs et de pédiatre, la FDA a estimé que le bénéfice de l’application de vaccin est supérieur par rapport aux risques dans le cas de la vaccination des enfants. Donc depuis le vendredi 29 octobre 2021, les enfants reçoivent le vaccin de PFIZER-BioNTech.

En Colombie les enfants de 3 ans sont déjà sujets aux vaccins contre le coronavirus, donc de 3 à 11 ans les petits colombiens reçoivent le vaccin chinois SINOVAC. Ce pays prévoit de vacciner au moins 7,1 millions d’enfants.

La Chine et le Chili n’émettent aucune réticence face au vaccin des enfants contre le coronavirus.

Au Canada, le vaccin des enfants de 5 à 11 ans est en vigueur et c’est le Comirnaty de PFIZER qui est utilisé.

 

La vaccination des enfants contre le coronavirus: comment se passe-t-elle?

De manière pratique pour faire vacciner son enfant, il est important de suivre cette démarche à trois phases :

  • Phase 1 ou avant la vaccination

C’est le moment le mieux indiqué pour entrer en possession des différentes informations concernant les vaccins. Il est important de prendre attache avec un professionnel de santé pour connaitre la bonne période de vaccination pour votre enfant, et fixer une date de rendez-vous.

Pendant cette phase, il est nécessaire de préparer votre enfant psychologiquement pour la vaccination : lui décrire ce qu’il pourra ressentir, ne pas mentir ou cacher la douleur et sélectionner une stratégie pour la gérer (distraction avec de la musique, des jouets, ou éventuellement des bonbons). Evidemment, tout ceci dépend de son âge car on aborde pas le problème de la même manière à 5, 7 ou 11 ans.

Ne pas oublier de se procurer un carnet de vaccination pour l’enfant. Ces carnets sont généralement disponibles auprès des professionnels de santé.

  • Phase 2 ou pendant la vaccination

Faire un rappel mémoire sur les conditions de santé de votre enfant au professionnel de santé, appliquer un médicament anesthésiant à votre enfant s’il ne supporte pas les aiguilles, et le rassurer une dernière fois.

  • Phase 3 ou après la vaccination

Prendre rendez-vous pour la deuxième dose du vaccin, et prévoir des calmants pour atténuer les effets secondaires possibles comme les maux de tête et la fièvre. 

Les chiffres et les retours

  • Les chiffres

2 des 5 vaccins autorisés par exemple au Canada occupent quasiment tout le marché à en croire les répartitions présentées dans le tableau suivant :

Noms du vaccin

Taux de vaccins effectués

Population

Comirnaty de PFIZER-BIONTEC

36,37%

13 908 741

SPIKEVAX de MODERNA

10,32¨%

3 945 310

COVISHIELD

0,04%

13671

VAXZEVRIA d’ASTRAZENECA

0,59%

225 058

JANSSEN 

0,03%

10 184

Au Canada :

Les enfants

Au moins une dose

Partiellement vaccinés

Totalement vaccinés

05-11 ans

0,17% (8 149)

0,03% (1 516)

0,14% (6 633)

 

Les retours

Les vaccins pour les enfants aident l’organisme à combattre le Coronavirus. Après l’application du vaccin sur les enfants, les retours sont en effet plutôt encourageants : les problèmes d’innocuités n’ont pas été décelés, et le vaccin offre une excellente protection contre le coronavirus 14 jours après la deuxième dose.

Néanmoins des effets secondaires peuvent se faire ressentir chez certains patients : des rougeurs sur la peau, des douleurs, des enflures, des frissons, de la fatigue, des douleurs musculaires, des douleurs aux articulations, des maux de tête et de légères fièvres. Mais cela passe rapidement selon des spécialistes.

Ceci dit, dans de nombreux pays comme la France, on considère que le nombre d’enfants « étudiés » en ce qui concerne la vaccination contre la Covid19 et ses différents variants n’est pas assez important pour pouvoir être certain de l’utilité et de l’efficacité.

Il semble donc qu’on en soit réduit, dans cette pandémie contre laquelle le combat est d’un nouveau genre, à regarder comment cela se passe dans les pays qui ont déjà lancé la vaccination des enfants. Cela pose quand même des problèmes éthiques dont personne ne semble se soucier pour l’instant.

 

banner bebe