Élever un enfant avec un petit budget

élever un enfant avec un petit budget

L’arrivée d’un enfant dans une famille est le plus souvent un évènement heureux mais même si cela est source de beaucoup de bonheur, elle peut être également source d’anxiété et d’angoisse notamment pour la simple raison que prendre soin d’un enfant, c’est faire face à d’importantes dépenses.

En effet, selon plusieurs études – dont une du Ministère de la Solidarité et de la Santé –, de la naissance d’un enfant à ses 20 ans, les parents peuvent dépenser jusqu’à 180 000 euros en moyenne. Comme vous pouvez le voir, ce n’est pas rien ; et c’est bien pour cela que de nombreuses personnes ne peuvent s’empêcher d’angoisser à l’idée d’avoir un enfant et de devoir l’élever et s’en occuper durant de nombreuses années. « On en prend pour 20 ans » est une expression courante qui sous prétexte d’humour révèle de l’inquiétude.
Ceci dit, élever un enfant peut s’avérer beaucoup moins difficile économiquement que ça en a l’air. En réalité, il suffit pour les parents d’être à l’affut des bons plans et de faire preuve d’un minimum de créativité. Ils pourront alors s’en sortir brillamment, même avec un petit budget.
Le présent article est destiné à vous donner quelques idées. Nous en profitons également pour aborder quelques aides dont vous pourrez bénéficier dans le cadre de l’arrivée de votre enfant.

Élever un enfant avec un petit budget : Des solutions économiques

Au fur et à mesure que votre enfant grandira, ses besoins vont augmenter. Si de 0 à 3 ans, ils sont essentiellement liés à la puériculture (les couches, les vêtements pour enfants, les produits de soins…) et à la garde (crèche, nounou), à partir de 3 ans arriveront les premières dépenses liées à l’école (inscription, fournitures…), aux activités de loisirs et sports ; des dépenses qui deviendront plus importantes à partir de 14 ans et au fur et à mesure que votre enfant évoluera dans le milieu scolaire et ensuite post baccalauréat..
A chaque période, vous pouvez profiter de quelques solutions qui soulageront vos finances : faire de la récupération ; « profiter » de la famille et des amis ou autres parents rencontrés dans le cadre des activités de vos enfants ; opter pour les solutions mises en place par les mairies, les communautés de communes, les conseils régionaux et l’Etat, etc..

Élever un enfant avec un petit budget : Faire de la récupération et acheter en gros

C’est l’un des moyens les plus efficaces pour dépenser le moins possible dans les vêtements de votre enfant. Outre les membres de la famille qui ont eu des enfants maintenant plus grands que le.s votre.s , il y a aussi tous les parents croisés à l’école ou dans le cadre des activités de vos enfants.
N’ayez surtout pas peur de demander, car bien souvent, ceux à qui vous demanderez seront eux aussi heureux que vous les aidiez à faire de la place chez eux pour de nouveaux vêtements pour leurs enfants. N’hésitez pas non plus à organiser vous-même des braderies ou foires d’échanges car de nombreux parents ont les mêmes besoins que vous, sans oser parfois le manifester.
De plus, la « recup », la réutilisation qui vont de pair avec le non gaspillage et les comportements dits « responsables » sont à la mode donc ce n’est plus honteux.
Une autre façon de procéder est aussi de visiter les magasins d’occasion, les boutiques et associations solidaires. De plus en plus, les gens sont convaincus que c’est un véritable gaspillage d’acheter pour un bébé ou bambin des vêtements coûteux. Un petit enfant portera rarement un vêtement plus de trois mois et pourtant, les affaires neuves pour enfants sont chères car les commerçants jouent sur les émotions des parents, grands-parents et proches, notamment quand ces derniers font des cadeaux…. Avec les magasins d’occasion, vous pourrez trouver des vêtements en très bon état à des prix dérisoires par rapport au neuf.


Vous pouvez également faire le choix d’acheter en gros auprès des enseignes « discount ». Par exemple, acheter les couches et lingettes en gros pourra vous permettre de faire beaucoup d’économies. Soyez quand même prudent. Un produit « discount » n’est pas forcément un produit de qualité. Quel que soit le produit que décidez de prendre – en gros ou en détail – assurez-vous bien de la qualité. Il vaut mieux acheter un produit un peu plus cher que vous utiliserez longtemps qu’un produit « low cost » qui vous lâchera très vite ou se révèlera gênant ou dangereux pour l’enfant.
Surveillez également les périodes de bons d’achat qui sont idéales pour acheter et bénéficier au final d’un très bon prix.
Rappelez-vous enfin que la loi interdit de vendre à perte SAUF en périodes de soldes donc ne vous précipitez pas sans calculer sur les «Black Friday » et autres moments commerçants parfois synonymes de consommation pas vraiment au meilleur prix.
Pour le « consommable » (couches par exemple), des formules par « abonnement » permettent de faire parfois des économies mais là aussi, il faut calculer ou se grouper avec d’autres parents.

Élever un enfant avec un petit budget : Optez pour la garderie et organisez des activités de groupe

La garde des enfants est une question économique essentielle, surtout quand vous êtes très occupé.e.s par votre travail.
3 solutions s’offrent souvent aux parents : garder soi-même les enfants, embaucher une nounou ou passer par une garderie.
Entre ces 3 options, la garderie est celle qui coûte le moins (d’autant plus que les tarifs sont modulés selon le quotient familial). Elle présente aussi l’avantage de permettre à votre enfant de socialiser avec d’autres. Il pourra rapidement nouer des liens avec d’autres enfants à travers des jeux et autres activités de groupes. Le problème est que dans certaines villes, les places sont rares et qu’il faut s’y prendre très tôt, parfois même avant la naissance de l’enfant, pour avoir une place.
Si vous avez de la famille non loin de chez vous, il peut être aussi très intéressant pour vous de profiter de toute l’aide qu’elle peut vous apporter. Par exemple, déposer votre enfant chez les grands-parents vous permettra d’économiser d’importants frais de nounou ou de garderie. De plus, les enfants adorent en général passer du temps avec leurs grands-parents et réciproquement.
Autre solution hybride : la garde partagée qui consiste à embaucher une nounou avec une autre famille. C’est économiquement une bonne solution à condition que l’autre famille soit proche géographiquement et que l’on s’entend bien avec elle. Evidemment, il y a un risque financier si la nounou n’est pas correcte et que tout se finit aux prud’hommes..
Pour un bon développement de votre enfant, il faut également l’occuper avec des jeux et autres activités capables de développer son intelligence, son engagement social, ses dons, etc.
Contrairement aux idées reçues, nul besoin de beaucoup de moyens pour qu’un enfant s’amuse et se développe. Les mairies et organismes publics regorgent d’activités souvent inconnues (Les gens ne regardent simplement pas les sites des mairies, communautés de communes, conseils régionaux et autres).
Par ailleurs, les jeux simples et éternels sont souvent les meilleurs et préférés des enfants.

Élever un enfant avec un petit budget : Connaître les aides pour les familles

De nombreuses aides sont mises en place par le gouvernement afin de permettre aux personnes ayant peu de ressources de subvenir au mieux aux différents besoins de leurs enfants. Nous pouvons distinguer :

La prestation d’accueil du jeune d’enfant (Paje).

Elle comprend 4 aides : la prime à la naissance ou à l’adoption ; l’allocation de base ; la prestation partagée d’éducation de l’enfant (PreParE) et le complément de libre choix du mode de garde (Cmg).
La prime à la naissance et la prime à l’adoption se versent respectivement à la naissance et à l’adoption d’un enfant. Elles sont versées une seule fois, sous conditions de ressources et après une demande auprès de votre Caisse d’allocation familiale (Caf) ou caisse primaire d'assurance maladie.
L’allocation de base est une aide qui est destinée à soutenir les parents dans l’entretien et l’éducation de leurs enfants. Elle est versée également sous conditions, mais tous les mois pour les enfants de moins de 3 ans. Sa demande se fait auprès de la Caf.
La PreParE est une prestation qui se verse aux parents ayant à charge un enfant de moins de 3 ans (ou moins de 20 ans en cas d'adoption). Elle leur permet de cesser leur travail ou de le réduire afin de s’occuper de leur enfant. La durée de versement dépend de nombre d’enfants à charge.
Le Cmg quant à lui est une aide pour faire garder ses enfants. Elle s’adresse aux salariés, aux bénéficiaires de la prime d’activité et du RSA et aux étudiants. Elle leur permet de couvrir une partie des frais qu’ils engagent pour la garde de leurs enfants par une garde à domicile, une assistante maternelle ou une micro-crèche. Elle est versée sous condition.

Les allocations familiales, le complément familial et les allocations de soutien familial

Les allocations familles sont des prestations versées aux personnes ayant à charge au moins 2 enfants de moins de 20 ans. Elles se versent tous les mois et leur montant varie en fonction des ressources du parent, du nombre d’enfants à charge et de leur âge.
En ce qui concerne le complément familial, il est versé aux personnes ayant au moins 3 enfants de plus de 3 ans à charge. Comme les allocations familiales, il est versé sous conditions de revenus.
L’allocation de soutien familial (ASF) est une aide dont vous pouvez bénéficier pour élever un enfant privé de l’aide de l’un ou de ses deux parents. Mais elle peut aussi vous être versée si la pension alimentaire pour vos enfants est en cours de fixation, est fixée à un faible montant ou n’est pas versée. L’ASF se verse jusqu’au mois du vingtième anniversaire de l’enfant en question.
Pour toutes les aides décrites dans le présent article, vous pouvez avoir plus d’informations sur le site du service public.
Notons aussi qu’il existe de nombreuses autres aides dont vous pouvez bénéficier en fonction de votre situation. N’hésitez pas à vous renseigner sur les diverses plateformes mises en place à cet effet par le gouvernement ou sur les sites des mairies.

 

banner bebe