Premiers jours d’allaitement : est-ce normal de ressentir une douleur dans la poitrine ?

Bébé qui tète

Après l'accouchement, il est normal que la nouvelle maman ressente une certaine gêne au niveau de la poitrine. Nous vous expliquons ce qui est normal et ce qui ne l’est pas, afin de vous aider à allaiter de la meilleure façon.

Les jours suivants la naissance du bébé, il peut arriver que la mère ressente une certaine gêne au niveau de la poitrine. Sentir un léger tiraillement, ou même une certaine incommodité, est normal. Mais si la maman a mal, cela signifie qu’il y quelque chose qui ne va pas : la douleur est un signe d'alerte qui ne doit pas être négligé.

Si cette gêne désagréable ne s’estompe pas rapidement, ou si des petites fissures apparaissent (des petites coupures ou lésions sur le mamelon ou l’auréole), il faudra consulter votre médecin pour qu’il puisse effectuer un diagnostique.

Négliger les signaux du corps, « serrer les dents » et continuer de donner le sein en dépit de la douleur est contre-productif. À un moment donné, la mère pourrait ne plus supporter la douleur et décider d'interrompre l'allaitement ou ne pas donner suffisamment de lait à son enfant.

Le fait que le bébé ne prenne pas correctement le sein, ou la peur de la douleur ajoutée au stress, peut empêcher la production de l’ocytocine (l’hormone dont dépend la production du lait), ou encore provoquer un mauvais drainage.

banner bebe