L'allaitement mixte

Ce que vous allez trouver dans cet article[Masquer]
Maman donnant le biberon à son fils

L'allaitement mixte consiste à nourrir le bébé à la fois au sein et au biberon, combinant lait maternel et lait infantile. Cette méthode offre une solution flexible pour les mamans confrontées à divers défis, comme la reprise du travail ou une production de lait insuffisante. Elle permet de maintenir le lien nourricier tout en adaptant les besoins alimentaires de l'enfant.

Pourquoi opter pour l'allaitement mixte ?

L'allaitement mixte peut être un choix pratique et nécessaire pour de nombreuses familles. Voici quelques raisons courantes qui motivent les mamans à adopter cette méthode :

  • Certaines mamans ne produisent pas assez de lait maternel pour satisfaire entièrement les besoins de leur bébé, rendant l'allaitement mixte une option bénéfique pour compléter l'alimentation de l'enfant.

    *
    *
    *
    *
    *
    J'accepte la cession de mes données personnelles aux partenaires de Bébés et Mamans (Pampers, P&G, Laboratoire Guigoz et les marques Nestlé France, Mattel, Fisher-Price, Kiabi...) afin de recevoir des promotions et des offres par email, téléphone, sms et voie postale de leur part.
  • Que ce soit pour des raisons professionnelles ou personnelles, la séparation d'avec leur bébé pousse souvent les mamans à introduire le biberon. Cela garantit que le bébé continue de recevoir une nutrition adéquate en leur absence.

  • La reprise du travail après le congé maternité est un moment clé pour beaucoup de mères, qui commencent alors l'allaitement mixte pour habituer progressivement leur bébé à un nouveau rythme d'alimentation.

Ces circonstances montrent comment l'allaitement mixte peut aider à gérer les défis de l'allaitement tout en assurant les besoins nutritionnels du bébé. Cette méthode offre ainsi une flexibilité essentielle pour de nombreuses familles.

Comment démarrer l'allaitement mixte

L'introduction de l'allaitement mixte peut se faire de différentes manières, en fonction de l'âge du bébé et des besoins spécifiques de la famille. Voici des conseils pour commencer l'allaitement mixte dès la naissance ou après quelques semaines.

  1. Dès la naissance :

    • Si vous savez que vous devrez commencer l'allaitement mixte tôt, discutez-en avec votre sage-femme ou pédiatre dès que possible. Ils peuvent vous fournir des conseils spécifiques pour votre situation.
    • Commencez par allaiter exclusivementPeux si possible, puis introduisez progressivement le biberon. Cela permet au bébé de s'habituer au sein avant d'introduire une nouvelle méthode d'alimentation.
  2. Après les premières semaines ou mois :

    • Déterminez pourquoi vous souhaitez passer à l'allaitement mixte. Est-ce pour des raisons de commodité, de reprise de travail, ou autre ? Votre approche peut varier en fonction de ces facteurs.
    • Introduisez le biberon de manière progressive, en remplaçant une tétée au sein par jour par un biberon de lait maternel ou infantile. Cela aide à habituer le bébé à accepter le biberon sans trop perturber son alimentation habituelle.

Dans chaque cas, il est essentiel de surveiller la réaction de votre bébé et d'ajuster le rythme d'introduction en fonction de ses réponses et de son confort.

Gestion quotidienne de l'allaitement mixte

L'allaitement mixte peut être mis en route de deux façons : 

1/ En offrant à l'enfant, au cours de la même tétée, le sein et le biberon. Dans ce cas, donnez-lui d'abord le sein, de 10 à 15 minutes de chaque côté, dans le but de stimuler la production de lait. Ensuite, si votre bébé montre qu'il a encore faim, donnez-lui le biberon. En général, mieux vaut faire cet allaitement mixte l'après-midi et le soir, lorsque le lait maternel n'est pas abondant.

2/ Vous alternez tétée au sein et biberon.

Pour une gestion quotidienne efficace de l'allaitement mixte, il est crucial de trouver un équilibre entre lait maternel et lait infantile en fonction des signaux de faim et de satiété de votre bébé. Un suivi avec un pédiatre ou une sage-femme peut vous aider à ajuster les quantités nécessaires selon l'âge et le poids de l'enfant.

Le choix du biberon est également essentiel ; optez pour un modèle dont la tétine simule le plus possible le sein pour faciliter la transition du bébé entre le sein et le biberon. Cela peut contribuer à réduire la confusion et à prolonger la durée de l'allaitement maternel.

Concernant le lait infantile, il est recommandé de choisir une formule que votre pédiatre estime appropriée aux besoins nutritionnels de votre bébé. Cela garantit que, même lorsqu'il est nourri au biberon, il reçoit tous les nutriments essentiels à son développement.

Enfin, l'extraction et la conservation du lait maternel sont des aspects à ne pas négliger. Planifiez des séances régulières de tirage de lait, idéalement après ou entre les tétées, pour maintenir une bonne production. Assurez-vous de stocker le lait extrait dans des conditions optimales pour préserver ses qualités nutritives et protectrices. Cette pratique vous permet de continuer à nourrir votre bébé avec votre lait même lorsque vous êtes séparée de lui.

Avantages et inconvénients de l'allaitement mixte

L'allaitement mixte présente de nombreux avantages mais comporte aussi des défis. 

  • Avantages : L'allaitement mixte offre flexibilité et praticité, surtout pour les mères qui reprennent le travail ou qui ont des obligations qui les éloignent de leur bébé. Il permet également de partager les responsabilités d'alimentation avec d'autres membres de la famille, donnant ainsi à la mère des moments de repos bien mérités.

  • Inconvénients : Un des principaux défis de l'allaitement mixte est le risque de réduction de la production de lait due à une moindre sollicitation du sein. De plus, certains bébés peuvent éprouver une confusion sein-tétine, ce qui peut rendre l'allaitement plus compliqué.

Deux mamans de notre communauté Bébés et Mamans nous racontent leur expérience d'allaitement mixte. 

Témoignage de Sophie : "Après la naissance de ma fille, j'avais du mal à produire assez de lait et l'anxiété n'aidait pas. L'introduction de l'allaitement mixte a été une décision difficile, mais nécessaire. Au début, ma fille avait du mal à s'adapter au biberon, ce qui rendait les tétées très éprouvantes. Avec le soutien de ma consultante en lactation, nous avons trouvé le type de biberon qui mimait le mieux l'allaitement maternel. Cela a facilité la transition et a réduit mon stress, permettant finalement à ma production de lait de s'améliorer."

Témoignage de Laura : "J'ai trouvé l'allaitement mixte très pratique, surtout en public où je me sentais plus à l'aise avec un biberon. Le défi a été de maintenir ma production de lait, ce qui devenait parfois stressant. J'ai investi dans un bon tire-lait et j'ai établi un horaire régulier pour tirer mon lait. Cela a vraiment aidé à garder ma lactation régulière. Malgré les défis, je suis contente d'avoir pu continuer à nourrir mon bébé de cette manière."

Allaitement mixte : Les risques pour la production de lait

Comme téter la tétine  suppose moins d'effort pour l'enfant que de prendre le sein, le résultat est souvent la fin de l'allaitement maternel. La production de lait est stimulée par la succion du bébé et, par conséquent, moins il tète et moins vous produisez de lait.

Ainsi, si vous souhaitez continuer à allaiter votre enfant, nous vous conseillons de mettre souvent votre bébé au sein, sans jamais avoir recours au lait artificiel. 

Transition vers le sevrage

Si l'allaitement mixte constitue une étape de transition pour habituer petit à petit votre enfant à un nouveau lait, nous vous recommandons de remplacer une tétée par jour pour arriver, au bout de 7 à 10 jours, à ce que votre bébé ne prenne plus que des biberons de lait en poudre.

 

banner bebe