Mères porteuses en augmentation

Zoom sur le ventre d'une femme enceinte

 

Des célébrités comme Ricky Martin, Nicole Kidman ou Sarah Jessica Parker ont loué une mère porteuse pour donner naissance à leurs enfants et ils sont maintenant parents. Le fait que les gens célèbres aient recours à cette option, qui est chaque fois plus fréquente sur Internet, a popularisé la pratique. Le nombre de français qui se rendent dans des pays comme les États-Unis pour louer un utérus a augmenté de façon spectaculaire au cours des dernières années.

Combien coûte une mère porteuse?

En plus des frais générés par la femme qui prête son ventre, qui vont de 25.000 à 30.000 euros, il faut ajouter le coût de l'agence, les avocats, les examens, les frais de fertilisation et ceux correspondant à la donneuse d'ovule, le cas échéant. Au total, on s’approche des 100.000 dollars. Ceci en fait une pratique réservée uniquement aux personnes les plus privilégiées.

Qui peut louer son ventre?

Aux États-Unis, toutes les femmes ne peuvent pas louer leur ventre. Les organismes fixent des limites d'âge, ils exigent des femmes qu’elles aient déjà été mères et même, dans certains cas, ils rejettent celles qui ont de faibles revenus. Une donnée curieuse : les épouses de militaires, qui ont du mal à trouver des emplois conventionnels en raison des mutations fréquentes de leur mari, présentent un indice de gestation élevé bien supérieur à la moyenne en tant que mères porteuses.